Catégorie : Le saviez-vous ?

Réseau d'entreprise Bond > Blog > Le saviez-vous ?

Faire une bonne première impression : comment s’y prendre ?

« Vous n’avez pas deux fois l’occasion de faire une bonne première impression ». Si l’expression est célèbre, elle met surtout en lumière que de nombreuses personnes sont en difficulté lorsqu’elles doivent se présenter ou parler en public. Il y a de nombreux freins : la timidité, la peur d’être jugé ou le manque de formation à la prise de parole n’en sont que les premiers. BOND vous livre ici quelques éléments de décodage et de conseil.

 

Une première impression se construit très vite … !

La première impression que vous faites, lorsque vous vous présentez à une personne ou à un groupe, se joue très rapidement : les vingt premières secondes, vos vingt premiers mots, ou une vingtaine de vos pas permettent à ceux qui vous observent de se faire un avis, qui penchera du côté positif ou négatif selon que vous serez à l’aise et saurez les en persuader, ou non. L’arrivée, la première présentation et l’introduction d’une prise de parole sont des mécaniques sur lesquelles il est donc nécessaire de s’exercer, afin de s’améliorer et de cultiver des habitudes performantes !

 

Les bonnes pratiques essentielles :

Afin de se sentir plus à l’aise, et de maitriser sa présentation, quels principes simples, tant à l’oral devant une assemblée que lors d’un échange en tête à tête :

  • Préparer son discours : Lorsque cela est possible, préparer ce que l’on va dire apporte du sens à notre discours, qui sera également plus fluide. Pensez au temps dont vous disposez, et aux objectifs que vous voulez atteindre !
  • Rester concis : Le meilleur moyen d’éviter le hors-sujet, ou de dire quelque chose qui ne serait pas compris, c’est de vous en tenir à l’essentiel. Cela laisse également le temps à vos interlocuteurs de réagir, ou de vous poser des questions.
  • Etre à l’écoute : S’il ne devait rester qu’un seul principe pour des rencontres réussies, ce serait celui-ci ! On s’intéresse davantage à quelqu’un qui s’intéresse à nous (et un échange doit aller dans les deux sens) attention donc à ne pas monopoliser la parole, et à écouter vos interlocuteurs lorsqu’ils s’expriment !
  • Améliorer sa posture : le non-verbal compte pour 55% de l’information reçue et assimilée par vos interlocuteurs. La posture, les tics et gestes parasites peuvent parfois brouiller votre message parlé, ou le faire passer au second plan. Pour faire une bonne impression, il faut également travailler sa voix, sa gestuelle, sa présentation physique et ses marqueurs de confiance !

 

Enfin, chacun peut se rassurer : prendre la parole avec assertivité et charisme ne se « fait » pas naturellement, du jour au lendemain, pour une très grande majorité de personnes ! C’est une compétence à exercer, peaufiner, et entretenir… C’est dans cet esprit, d’ailleurs, que les rendez-vous et thèmes de formation BOND permettent aux membres de cultiver leur potentiel : la prise de parole et la communication y sont régulièrement abordés. Quel meilleur endroit pour recevoir les bons conseils, bénéficier d’un retour d’expérience, et échanger avec des partenaires de confiance, en toute bienveillance ?

Continuer la lecture
efficitur. ut ut dolor. amet, mattis Praesent eleifend luctus elit.